top of page
  • maevathoumyre

Les huiles essentielles vos amies du quotidien

Aujourd'hui, les huiles essentielles sont de plus en plus utilisées mais parfois à mauvais escient. On entend également tout et son contraire et on préfère, par précaution, ne pas les utiliser de peur de mal faire.


C'est tout à fait légitime et pourtant tellement dommage.


Les huiles essentielles ne sont pas dangereuses. Bien au contraire, elles peuvent vous aider dans de nombreuses problématiques le tout est de connaître quelques règles d'utilisation.

Nous n'avons rien inventé, nos ancêtres utilisaient déjà les plantes pour leurs multiples vertus. D'abord utilisées en totalité pour l'alimentation, puis pour la médication avec les macérâts, les décoctions, puis distillées pour en extraire les essences (huiles essentielles).


On estime que les premières huiles essentielles sont apparues environ 5000 ans avant JC (découverte d'alambics en Inde et en Chine) puis en Egypte et dans les Pays Arabes...alors nous remettons juste au goût du jour une solution naturelle qui existe depuis des milliers d'années.



C'est quoi une huile essentielle (HE) :


Une huile essentielle est composée de molécules aromatiques thérapeutiques extrêmement volatiles, extraites de la plantes en intégralité ou en partie.


La plante est distillée à la vapeur. Une fois la distillation terminée on récupère l'huile essentielle mais aussi de l'hydrolat ou eau florale qui bénéficiera des mêmes propriétés de la plante mais qui sera lui beaucoup plus dilué.



Comment la choisir :


Alors là, la qualité est primordiale. Choisissez une huile 100% pure, biologique (ou issue de récolte sauvage), dans un flacon verre sombre, mentionnant : le nom français et le nom latin de la plante, l'origine, la partie distillée, le mode de culture, le chémotype, la DLUO (date limite d'utilisation optimale). Toutes ces informations sont obligatoires.


Une huile de qualité vous garantira une efficacité mais surtout une sécurité à l'utilisation. Certaines huiles essentielles bon marché ne respecte pas le temps de distillation et peuvent s'avérer potentiellement dangereuse.


A choix égal, je vous recommande également de privilégier les petits producteurs et la cueillette locale. La qualité de l'huile mais également son taux vibratoire n'en sera que meilleur. A vous de faire le test avec 2 huiles essentielles identiques, vous verrez ou plutôt vous pourrez sentir que déjà l'odeur ne sera pas la même.



Les voies d'administration :


- L'olfaction : l'odorat, souvent délaissé est pourtant le premier sens qui se développe in vitro chez le bébé.

Il est 1000 fois plus précis que nos autres sens. Une odeur atteint notre cerveau bien plus rapidement que la lumière ou le son pour atteindre le système limbique (siège des émotions). Installez vous confortablement, fermez les yeux, ouvrez votre flacon d'huile essentielle d'orange douce et respirez. Vous allez de suite ressentir une sensation d'apaisement, de calme. Vous pouvez aussi déposer quelques gouttes d'huiles essentielles sur votre mouchoir et l'inhaler.


- En diffusion : optez pour un diffuseur électrique à nébulisation ou a brumisation. Le diffuseur à nébulisation sera plus adapté pour des pièces supérieur à 20m3. Certaines huiles essentielles ne se diffusent pas, demandez toujours conseils à un professionnel de santé, aromatologue ou naturopathe.


- L'inhalation à la vapeur : Pour dégager les sinus, mélangez 2 à 3 gouttes d'huiles essentielles de niaouli (Melaleuca viridifloradans) du sel.

Dans un bol versez 1/2 litre d'eau chaude et ajoutez le sel chargé d'huile essentielle. Penchez vous au dessus du bol (à environ 20 cm) en couvrant votre tête avec une serviette. Inhalez les vapeurs pendant 5 à 10 minutes.

Fermez les yeux, détendez vous et profitez !

L'inhalation est déconseillée aux personnes asthmatiques. Demandez toujours conseils à un professionnel de santé, aromatologue ou naturopathe.


- Cutanée : ce mode d'utilisation est le plus efficace.

Il permet d'agir plus rapidement sur la problématique. L'huile essentielle passe directement la barrière cutanée et arrive ainsi dans le sang pour être répandu dans l'ensemble du corps. Le film lipidique de la peau lui sert de véhicule jusqu'à la circulation sanguine.


"La peau est la voie royale d'absorption".


Ne jamais appliquer une huile essentielle pure sur la peau. Il est fortement recommandé de toujours diluer les huiles essentielles avant de les appliquer sur la peau. Pour cela vous pouvez utiliser une huile végétale neutre (type tournesol, noyau d'abricot...).


Il peut être intéressant d'associer certaines huiles végétales avec une huile essentielle. Exemple : associer de l'huile essentielle de Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) avec de l'huile végétale d'Arnica Montana pour soulager vos douleurs musculaires.

Test allergique : déposer 1 à 2 gouttes de votre mélange dans le plis du coude. Attendez 1 à 2 heures afin de voir si vous réagissez ou non à votre préparation. Demandez toujours conseils à un professionnel de santé, aromatologue ou naturopathe.


- Interne : Ne prenez jamais une huile essentielle pure par voie orale. Privilégiez la voie cutanée qui sera beaucoup plus efficace que la voie orale et surtout moins invasive pour votre estomac et votre tube digestif.

La voie interne est toutefois très efficace en suppositoire notamment chez les enfants. Pour cela vous pouvez faire fabriquer des gélules en pharmacie. Il existe également des moules spéciaux dans lequel vous pouvez faire votre propre préparation.


- Cosmétique : Ajoutez quelques gouttes d'huiles essentielles dans votre crème de jour


- Cuisine : Ajoutez quelques gouttes dans vos préparations ; par exemple l'HE de Menthe Poivrée (Mentha Piperita) dans votre mousse au chocolat, l'HE de Basilic Exotique (Ocimum basilic) dans votre salade...



Les bienfaits :


Les huiles essentielles ont de nombreuses propriétés et elles ont toutes, de part leur concentration en molécules aromatiques, une action à large spectre et donc une action sur l'ensemble de nos corps.

Corps physique : Anti virale, anti bactérienne, anti inflammatoire, anti parasitaire, antispasmodique, tonique digestive et hépatobiliaire, antalgique (anti douleur)...

Corps émotionnel : Régulatrice du système hormonal, calmante, sédative...

Corps mental : Régulatrice du système neurovégétatif et système sympathique, anti dépressive...


Une huile essentielle peut agir sur la sphère nerveuse et digestive mais aussi être anti-virale, anti-fongique... Les propriétés d'une huile sont donc nombreuses et variées.



Principes de précaution :


Certaines huiles essentielles sont dermocaustique (allergique pour la peau), photo sensibilisante (ne pas s'exposer au soleil après l'exposition), ou encore contre indiquées en cas d'hypertension, problème hépatique, disfonctionnement rénal, antécédents de cancer...



Avant toute utilisation renseignez vous sur les conditions et précautions d'utilisation de chaque huile auprès d'un professionnel de santé, aromatologue ou naturopathe.


Les huiles essentielles méritent une place de choix dans votre trousse à pharmacie, elles peuvent soulager de nombreuses problématiques et améliorer votre quotidien tout cela NATURELLEMENT


Si vous voulez en savoir plus sur les huiles essentielles, et apprendre à les utiliser en toute sécurité j'organise des ateliers collectifs (thématiques variées), durant lesquels vous apprendrez à manipuler ces petits concentrés de molécules aromatiques en toute sécurité pour vous et votre famille => N'hésitez pas à me contacter.


=> Dites moi en commentaire si vous utilisez déjà des huiles essentielles chez vous et si oui lesquelles !

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page